/widgets.js";var sz=d.getElementsByTagName(s)[0];sz.parentNode.insertBefore(z,sz)}(document,"script","zb-embed-code"));

Je n’en mange plus : remplacer le fromage

Mincir

Je n’en mange plus : remplacer le fromage

Lorsqu’on devient végane, on fait une croix sur les produits d’origine animale à l’image du fromage. Malheureusement, on en trouve un peu partout et il n’est pas simple d’y échapper.

Remplacer le fromage : une source de calcium

Le fromage est un produit gourmand, aux saveurs variées dont il peut être difficile de se désintéresser. Pourtant, pour devenir végane, cette étape est inévitable. De plus, la France est un pays réputé pour son fromage, il en existe de nombreuses sortes. Alors par quoi peut-on le remplacer ?

Il faut savoir que le fromage n’est en rien indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il contient du lait, dont le seul réel attribut est le calcium. Ce dernier se trouve dans divers autres aliments tels que les crucifères (chou, chou romanesco, brocoli et chou fleur) et les légumes verts : haricots verts, épinards… On en trouve aussi dans les légumineuses comme les pois chiches. Enfin, le calcium se cache dans les fruits à coques tels que les amandes. Le calcium se trouve partout, même dans les fruits.

Les fromages végétaux

Outre les apports en calcium, le fromage nous apportait d’importants plaisirs gustatifs. Mais aussi du cholestérol et des matières grasses qui n’ont rien de bénéfique pour la santé et la silhouette. Les véganes peuvent, de temps à autre, retrouver ces plaisirs avec les fromages végétaux, ou « faux-mages ». Il s’agit de fromages composés exclusivement de produits végétaux. L’ingrédient le plus souvent utilisé pour constituer ces faux fromages est la noix de cajou.

Ces produits véganes peuvent être intéressants si vous souhaitez gratiner un plat, faire une pizza végane ou encore, retrouver la saveur de la célèbre tomate mozzarella. Mais n’oubliez pas que ces produits ne sont pas essentiels, seul le calcium l’est ! Si vous mangez suffisamment de légumes verts, de légumineuses ainsi que quelques fruits (secs et frais), vous n’aurez aucun mal à combler vos apports en calcium.

Téléchargez notre Ebook
Nous respectons votre vie privée.
et, quis Aliquam dictum risus. commodo sed facilisis commodo