Qui suis je

qui suis je

Mon histoire :

Lorsqu’on m’a diagnostiqué un cancer du sein et de la peau la même année, je me suis sentie trahie par mon propre corps. Après réflexion, j’ai compris que c’est moi qui l’avais trahi !

Mais l’idée de suivre une chimiothérapie m’a paru contre productive, les effets secondaires me terrifiaient. Comment peut-on proposer de guérir mon corps en l’empoisonnant davantage ?

Que ce soit psychiquement, mentalement ou physiquement, je ne pouvais plus supporter les toxicités qu’on me suggérait à longueur de journée.

Après 6 chirurgies lourdes, doubles mastéctomies, reconstructions, ablation des ovaires ,je suis devenue beaucoup plus consciente de toutes les violences et toxines que mon corps avait absorbé.

J’ai pris 16 kilos en 2 ans, suite à  l’anonce de ma maladie, les traitements hormonaux , la depression, le laisser aller, les pensées négatives, je l’avoue restez mince peut être un véritable combat : avec soi – même!

Progressivement, j’ai commencé à éliminer tous les facteurs de stress. Et je me suis réveillée tous les jours avec une seule idée à l’esprit : Re – vivre !

J’ai demandé de tout mon cœur à l’univers de m’aider à trouver une solution, et j’ai pris conscience de l’importance de mon alimentation.

Je savais intuitivement que j’avais le pouvoir de transformer ma vie. Cela pourrait sembler paradoxal, mais c’est vraiment lorsque j’étais le plus malade et épuisée que je sentais la puissance qui sommeille en moi.

J’ai donc commencé à faire des recherches sur les causes du cancer, et j’ai appris qu’un régime et un mode de vie malsain, en plus du stress, étaient les principaux facteurs derrière la plupart des maladies chroniques.

Je me suis rendue compte que mon corps m’avait déjà envoyé plusieurs signaux avant de tomber malade, que j’avais ignoré. Croyant que la santé est acquise pour la vie, et que ça n’arrive qu’aux autres. Je ne mangeais que pour le plaisir.

Alors, j’ai décidé d’offrir à mon corps ce dont il avait réellement besoin pour le réparer, le régénérer et le désintoxiquer. J’ai immédiatement adopté un régime végétalien.

Depuis, je ne mange que des fruits, des légumes, des céréales et des fruits secs, et je bois plusieurs verres de jus frais tous les jours.

Aujourd’hui, 3 ans après mon diagnostic, je me sens dans la meilleure forme physique de toute ma vie – sans chimio, j’ai commencé à revivre.

Et même au niveau psychique et mental, je me sens beaucoup plus heureuse et énergique.

Je ne suis pas unique, je ne suis pas spéciale, et je ne suis pas la seule personne à être en remission d’un cancer, mais j’ai la volonté de Re – Vivre!

Il est important de comprendre que nos corps sont des machines biologiques complexes, et que la nourriture que nous mangeons est leur carburant.

Nos corps sont brillamment conçus par la nature, pour convertir tous les types de substances alimentaires en carburant et en énergie pour soutenir la vie.

Lorsque vous mangez, vous décomposez les aliments avec vos dents en liquide, les sucs digestifs décomposent ce liquide dans votre estomac, puis les nutriments sont absorbés dans votre circulation sanguine et transportés dans vos cellules.

La meilleure source de carburant propre et de haute qualité pour votre corps est également conçue par la nature ,non pas dans une usine, et encore moins dans une usine à viande, remplis de souffrance et mort, mais elle  provient des fruits, des légumes et des céréales.

Aucun produit alimentaire traité ne peut égaler la valeur nutritionnelle des vitamines et des minéraux contenus dans les fruits, les légumes et les fruits secs.

Certes, il peut être difficile de changer radicalement votre façon de manger et votre rapport à la nourriture. Mais croyez-moi, ça en vaut la peine !

N’attendez pas d’être malade et épuisé comme je l’ai fait, pour adopter un mode de vie sain et une alimentation riche et équilibrée.

Pensez à votre bien être et votre santé dans le présent, et pour le futur.

Choisissez de manger la vie pas la mort!!!!!

 

Joelle Renée

Téléchargez notre Ebook
Nous respectons votre vie privée.
velit, felis risus. porta. leo. ut elit. venenatis,